Les petits secrets d’Emma

La 4ème de couv : 

Ce n’est pas qu’Emma soit menteuse, c’est plutôt qu’elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec son petit ami Connor, au lit c’est pas franchement l’extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l’avouer.

Mourir? Justement! Lors d’un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit bien voir sa dernière heure arrivée.
Prise de panique, elle déballe tout au séduisant inconnu assis à côté d’elle.

Tout et plus encore. Sans savoir que l’inconnu en question n’est autre que son P-DGP. Passé le soulagement d’avoir survécu à ce vol infernal, Emma réalise qu’elle vient de se mettre dans une situation pour le moins embarrassante…

Ce que j’en ai pensé :

Sophie Kinsella est l’une de mes auteurs favoris pour la RomCom et la ChickLit. Je dévore chacun de ses livres, si possible dès qu’ils sortent. Celui-ci a une saveur particulière car c’est le premier que j’ai lu d’elle à sa sortie en 2004 et en anglais dans le texte. Premier Kinsella. Premier roman lu dans sa langue originale.

En cette période où j’écris mon premier roman qui oscille lui aussi entre RomCom et ChickLit, j’ai eu envie de replonger dans ce délicieux roman qui, jusqu’au bout, nous offre de joyeux rebondissements. Grâce au catalogue varié d’Audible, j’ai pu cette fois l’écouter en anglais pour agrémenter mes trajets quotidiens en voiture.

J’adore le personnage d’Emma à qui on ressemble toutes un peu. Qui n’a jamais menti sur sa taille de vêtements, sur son poids ? Qui n’a jamais dit à son/sa collègue que son chien a bousillé le truc horrible qu’il/elle nous a offert au Noël canadien de l’année dernière parce qu’on n’oserait jamais le porter, même si Mark Darcy se proposait de nous accompagner avec son pull moche ?

Emma ne ment pas. Elle veut juste protéger son jardin secret. Et c’est bien naturel. Mais quand l’inconnu à qui elle a livré TOUS ses secrets, se révèle être le fondateur de l’entreprise où elle végète, Emma panique. D’autant plus que Jack a bien l’intention d’abuser de la situation pour alléger un peu son quotidien si morose. Leurs rencontres sont toujours l’occasion de délectables parties de ping-pong verbaux, dans lesquels Emma tente de tenir l’avantage. Souvent en vain. Mais elle finira par se rendre compte que la vérité, même si elle est parfois difficile à dire, ou à entendre, est souvent plus libératrice que véritablement problématique.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s